Inspiration et astuces

Brainstormer pour trouver votre nom

02 février 2020

Le brainstorming est une discipline particulière, une sorte d’art que vous devez maîtriser, pour qu’en sorte le nom vraiment idéal pour votre entreprise. Un bon brainstorming s’effectue étape par étape.

Un brainstorming, pour quoi faire ?

Dans votre situation, un brainstorming est-il vraiment la meilleure manière de trouver le nom idéal ? Un brainstorming de groupe permet de dégager rapidement une foule de pistes, de nombreuses personnes peuvent exprimer leur idée et sont incitées à penser ‘out of the box’. Chacun se sent l’envie de pousser une idée jusqu’au bout. Cette recherche collective n’a cependant pas que des avantages. Parmi les inconvénients d’un brainstorming, on peut citer son caractère déstructuré, le fait que l’on s’accroche souvent tous aux mêmes idées, que les fortes personnalités prennent le dessus tandis que les autres restent tout le temps silencieux et surfent sur les idées des autres.

Comment préparer un brainstorming ?

La réussite comme l’échec dépendent de la préparation : choisissez un espace agréable, prévoyez suffisamment de papier, de stylos, de papier collant, de post-its,… Veillez à ce que le groupe soit composé de personnes variées, et définissez à l’avance les règles du brainstorming.

Commencez la session en choisissant et délimitant le sujet. Celui-ci se formule en 1 question, simple et concrète.

Les règles d’un brainstorming

  • Tout le monde peut donner ses idées, sans qu’elles soient critiquées.
  • Les groupes sont habituellement composés de 5 à 15 personnes, mais on peut brainstormer à deux.
  • Arrêtez le brainstorming de temps en temps. Faites quelque chose d’autre.
  • Vous pouvez même dormir dessus une nuit. Reprenez simplement le lendemain.
  • Évitez d’attendre. Une fois lancé, il faut pouvoir avancer sans obstacles.
  • Veillez à disposer de tout le matériel nécessaire.

Les phrases qui tuent le brainstorming

  • « Toute personne qui a une idée peut la proposer maintenant » : donnez à chacun le temps de démarrer.
  • « On ne sortira pas d’ici tant qu’on n’aura pas trouvé le bon nom » : cela n’a tout simplement pas de sens.
  • « On n’a pas le temps pour les absurdités » : aucune idée n’est absurde.
  • « Ça ne marche pas », mais cela donnera peut-être un beau nom au final.
  • Tout le monde doit obligatoirement rester assis : mieux vaut se promener.
  • Les groupes trop importants : travaillez plutôt en petit groupe et puis rassemblez les idées.

La décision finale

Si tout s’est bien passé, il y a un tas de noms sur la table, tous meilleurs les uns que les autres. Il est alors temps de les rassembler tous et de prendre une décision finale. Vous pouvez le faire en votant par exemple. Chaque personne présente reçoit 2 ou trois voix qu’elle peut donner à son nom préféré. Vous pouvez répéter le processus jusqu’à ce qu’il ne reste qu’un seul nom.