Pratiques douteuses

Faux répertoires d’entreprises en ligne

Les entreprises et organisations belges qui détiennent un nom de domaine reçoivent une lettre leur demandant de communiquer leurs coordonnées et l’adresse de leur site, ou de vérifier les informations jointes, avant de renvoyer la lettre signée pour bénéficier d’une insertion dans un guide d’entreprises en ligne.

Ces ‘annuaires internet’ utilisent dans leurs courriers des éléments visuels et textuels que l’on peut aisément confondre avec ceux des acteurs officiels du marché des guides et/ou de l’internet en Belgique. Les entreprises/organisations qui renvoient le formulaire complété et signé, supposant qu’il s’agit d’une instance officielle belge, signent en fait un bon de commande pour l’insertion de leurs coordonnées dans un guide d’entreprises en ligne. Ils reçoivent une facture et/ou un bulletin de virement pour les frais de publication de leur annonce.

Si un tel courrier vous parvient, DNS Belgium vous conseille de l’examiner attentivement et entièrement avant de signer le formulaire et de le renvoyer. Si vous avez des questions concernant la gestion de votre nom de domaine, adressez-vous toujours à votre agent d’enregistrement .be.

En Belgique, plusieurs de ces ‘registres internet’ sévissent actuellement :

Soumission d’un même nom de domaine dans d’autres zones de noms

Cette pratique est la suivante. Un ‘agent d’enregistrement’ (généralement installé à l’étranger) contacte par téléphone ou par courriel une société en Belgique. Il l’avertit qu’un de ses clients souhaite enregistrer dans une ou plusieurs autres zones de noms un nom de domaine identique ou très semblable à celui de l'entreprise en question ou à une de ses marques.

Cet ‘agent d’enregistrement’ propose alors à son interlocuteur d’enregistrer pour lui le nom de domaine en cause dans les zones de noms concernées.

Le problème, c’est que l’agent à l’origine de la pratique effectuera l’enregistrement à des prix exorbitants, poussant l’entreprise contactée à prendre une décision très rapidement.

DNS Belgium a eu connaissance de deux modes opératoires différents auxquels les agents incriminés ont recours :

  • Par un courriel adressé au CEO, la société belge est informée par un organisme asiatique d'enregistrement de noms de domaine qu’un de ses clients souhaite faire enregistrer le nom de cette société et sa marque dans des zones de noms asiatiques (.cn, .asia, .hk...). L’entreprise est invitée à prendre contact le plus rapidement possible avec l'agent.
  • L’entreprise belge entend au téléphone les mêmes prétextes, avancés par un ‘agent d’enregistrement’ qui lui demande de lui confier immédiatement l’enregistrement de ses noms de domaine dans les autres zones.

DNS Belgium conseille aux détenteurs de noms de domaine .be de commencer par se demander si les extensions envisagées sont vraiment intéressantes. Dans la négative, mieux vaut ignorer l’offre. Si le détenteur de nom de domaine .be s’intéresse à une extension asiatique ou autre, DNS Belgium recommande de s’adresser au partenaire d’enregistrement habituel, qui pourra tenter d’enregistrer le nom directement ou via un tiers, mais pour un prix correct et convenu d’avance.

CENTR

Council of European National Top-level domain Registries. Le CENTR est une asbl qui soutient les intérêts des « registres de ccTLD ».

agent d’enregistrement

Entité qui enregistre un nom de domaine pour une entreprise, organisation ou personne. A côté de la ‘revente’ d’adresses web les agents d’enregistrement proposent souvent des services d’hébergement sur le web, de webdesign, etc.   

registre

Organisation qui gère les noms de domaine. Un registre maintient la base de données contenant des informations sur une (ou plusieurs) extension(s) telle que .be, .com, .org, .vlaanderen, etc.

DNS

Domain Name System, littéralement Système de Noms de Domaine. Le DNS est le protocole internet qui assure la conversion entre les noms de domaine et les adresses IP et vice versa.

Avez-vous des questions?

Consultez les questions fréquentes!

Total domaines