Etude sur WHOIS et le RGPD

10.04.2018

Ces derniers mois, DNS Belgium a réalisé une étude sur l'utilisation de WHOIS, l'outil de notre site web qui vous permet de demander des informations sur les titulaires de noms de domaine. Nous avons demandé à nos visiteurs pourquoi ils consultaient ces données. Cette étude était évidemment liée au RGPD.

La fonctionnalité de WHOIS ne change pas, mais l'affichage des résultats d'une demande WHOIS ne sera plus le même à partir du 25 mai 2018. En effet, dans le cadre du RGPD, nous masquons désormais toutes les données du titulaire d'un nom de domaine s'il s'agit d'une personne physique. Pour les organisations et les entreprises, rien ne change, sauf si une des personnes de contact est une personne physique. Dans ce cas, les données de cette personne sont, elles aussi, masquées.

Nous avons estimé qu'il était important de commencer par déterminer la fréquence d'utilisation de WHOIS pour rechercher les données de titulaires de noms de domaine privés et quelle était la motivation de ces recherches. Ceci, afin de nous permettre de trouver une solution  "à l'épreuve du RGPD" pour les personnes qui souhaitent connaître les coordonnées du titulaire d'un nom de domaine privé.

Les recherches sont essentiellement de nature professionnelle

Sur un mois de temps environ, nous avons enregistré 44.845 demandes WHOIS. Dans près de ¾ des cas, la demande portait sur les données d'entreprises et d'organisations. Un peu plus de 25% des demandes concerne les données de personnes privées.

L'analyse montre que les quatre raisons principales pour lesquelles on consulte WHOIS sont similaires dans les deux cas (personnes physiques et entreprises) :

  • curiosité
  • vérifier si on est bien le propriétaire du nom de domaine recherché
  • contacter le titulaire du nom de domaine pour lui proposer de racheter ce nom
  • vérifier l'adresse mail à laquelle le code de transfert sera envoyé

Une solution à l'épreuve du RGPD pour WHOIS

Une part importante des 'demandes privées' est effectuée par des titulaires de noms de domaine qui veulent analyser leurs propres données, pour voir s'ils sont encore propriétaires du nom ou pour vérifier l'adresse mail à laquelle le code de transfert est envoyé. Dans ce cas, nous pourrons, après le 25 mai également, envoyer l'attestation WHOIS à l'adresse mail du titulaire du nom de domaine.

Lorsqu'une tierce partie recherche des données pour contacter le titulaire d'un nom de domaine, nous transférerons sa demande au titulaire du nom en question, via un formulaire WHOIS . Les données du titulaire du nom de domaine ne seront donc plus affichées et aucun contact direct ne pourra plus être établi avec lui. Ce contact ne sera possible que via DNS Belgium. Il va de soi que le titulaire du nom de domaine n'est pas obligé de réagir.

Si vous avez des questions sur notre politique de respect de la vie privée et/ou sur le RGPD, envoyez un mail à privacy@dnsbelgium.be.

 

code de transfert

Code nécessaire pour transférer votre nom de domaine d’un agent d’enregistrement  à un autre et/ou pour le transférer à un autre détenteur. Ce code est composé de 5 groupes contenant 3 chiffres. 

WHOIS

Recherche qui fournit des informations sur le détenteur du nom de domaine, l’agent d’enregistrement, le serveur de nom ainsi que des informations sur le statut du nom de domaine.

DNS

Domain Name System, littéralement Système de Noms de Domaine. Le DNS est le protocole internet qui assure la conversion entre les noms de domaine et les adresses IP et vice versa.
.be
Internet business