Inspiration et astuces

Coolblue ou comment s’inspirer de la concurrence

31 mai 2022

En 1999, Pieter, Paul et Bart, trois étudiants rotterdamois en gestion d’entreprise, débattaient de la création de leur future entreprise. Le shopping en ligne commençait tout juste à se développer. Ils décidèrent de miser sur cette tendance en lançant Coolblue. Un nom, qui leur permettait de se démarquer très clairement d’un concurrent défaillant. Ils expliquent ce qui fait de Coolblue une marque si forte.

Nous nous sommes entretenus avec Matthias De Clercq, country manager Belgique pour Coolblue. Il raconte les leçons que d’autres entrepreneurs peuvent tirer de la marque ‘Coolblue’.

Choisissez un angle original

Imaginer un nom d’entreprise original n’est pas une mince affaire. Vous pouvez vous baser sur un certain nombre de techniques de brainstorming, mais même dans ce cas, il est indispensable de trouver un angle original pour aboutir à un nom de société percutant. Une leçon que les fondateurs de Coolblue ont vite comprise.

Matthias De Clercq : « Les fondateurs de Coolblue se sont en fait inspirés d’un concurrent défaillant pour trouver le nom de leur entreprise. Ce concurrent se distinguait par la médiocrité de son service et de l’attention qu’il portait à sa clientèle, ce qui le mena à faillite. Coolblue entendait procéder autrement. C’est pourquoi les fondateurs ont choisi un nom en rupture avec celui de ce concurrent. Comment s’appelait-il ? Hot Orange. »

Optez pour un nom qui chapeaute votre concept

Coolblue vend des ordinateurs portables et des smartphones, mais aussi des lave-linge, des appareils photo, des aspirateurs, etc. Est-il donc judicieux de choisir un seul nom pour chapeauter le tout ?

Matthias De Clercq : « Au début, nous n’utilisions pas le nom de la société Coolblue, mais des boutiques en ligne distinctes : wasmachinestore.be, camerashop.be... Mais nous avons rapidement constaté que les visiteurs ne trouvaient pas les autres produits de notre assortiment. « Ravi de l’achat de mon GSM, dommage que vous ne vendiez pas d’ordinateurs portables », nous écrivaient les clients. »

Les fondateurs de Coolblue ont donc adopté une approche différente. Matthias : « Choisir un seul nom de domaine est plus judicieux. Les clients trouvent plus facilement leur chemin à travers les différents groupes de produits que nous proposons. Notre marketing et notre image de marque sont également beaucoup plus efficaces aujourd’hui ».

Concentration sur une approche locale... avec une dimension internationale

Coolblue est actif en Belgique et aux Pays-Bas : il y a donc une adresse coolblue.be et une autre coolblue.nl. Les extensions distinctes par pays témoignent de leur approche locale.

« Dans toutes nos formes de contact avec la clientèle, nous travaillons avec un pôle belge et un pôle néerlandais : le service clientèle, nos boutiques, les centres d’appels et les médias sociaux », explique Matthias. « Cela peut sembler redondant, mais à long terme, une telle approche locale vous apporte beaucoup plus. Et grâce à notre nom anglais, nous pouvons aussi nous lancer à l’international. »

Vous cherchez également un nom percutant pour votre entreprise ? Pensez à consulter notre feuille de route pour trouver un nom de société intéressant. Vous l’avez trouvé ? Vérifiez ici si l’adresse internet est toujours disponible.

L’adresse internet de votre idée est-elle toujours disponible ?

Lisez plus