Inspiration et astuces

Nom d'entreprise : méthodes pour le créer

03 juin 2020

Vous êtes à la recherche d’un nom qui traduira de manière parfaite l’idée commerciale que vous avez en tête ? Tout en vous faisant sortir du lot (autant que possible) ? Ces quelques méthodes de brainstorming vous montrent la marche à suivre.

Méthode n°1 : le brainwriting

Il est évident que le nom que vous choisirez pour votre entreprise sera étroitement lié au positionnement de celle-ci. Qu’avez-vous en tête pour votre structure ? Que désirez-vous accomplir et quel est votre objectif ? 

Il est essentiel de bien cerner tout cela et de le noter sur papier, car cette réflexion peut vous aider à trouver votre nom. On parle de la ‘méthode du brainwriting’ (ou brainstorming par écrit) : vous commencez par décrire la ‘substantifique moelle’ de votre entreprise en une seule phrase : qui êtes-vous, quel produit ou service proposez-vous et pourquoi ? Ensuite, vous rédigez à nouveau le positionnement de votre entreprise, mais cette fois pendant cinq minutes, sans interruption et sans vous relire. Lorsque vous avez fini, lisez ce texte plus étoffé et identifiez ce qui vous semble ne pas être suffisamment mis en évidence. De quoi avez-vous négligé de parler ? Pour corriger le tir, reprenez votre exercice de rédaction durant cinq minutes en gardant cela à l'esprit. 

Votre nouveau texte est prêt et à présent, vous allez y souligner les mots ou passages les plus importants. À l’aide de ces mots, vous vous mettez ensuite à la tâche : en les associant, en jouant sur différentes langues, en modifiant leur séquence, ... Voilà comment Full of Good, la marque de fruits et légumes à boire, a trouvé son nom qui révèle d’emblée l’essence même de la marque : des produits sains et pleins d’ingrédients naturels. 

Méthode n°2 : la méthode du Scrabble

Vous préférez une approche plus ludique ? Munissez-vous de lettres d’un jeu de Scrabble et sélectionnez-en une que vous aimeriez voir figurer dans votre nom. Par exemple la première lettre de votre nom ou une lettre peu utilisée. Puisez encore quelques lettres au hasard dans la boîte et commencez à les associer. C’est ainsi que le nom du concessionnaire automobile Dex a vu le jour. Le ‘x’ avait été décidé, et en jouant avec les autres lettres, le reste a suivi. 

Méthode n°3 : la méthode dadaïste 

Avec la ‘méthode dadaïste, vous révélez l’artiste qui sommeille en vous. Commencez par définir une première lettre et ensuite, laissez errer vos doigts sur les pages d’un dictionnaire en vous arrêtant sur un mot au hasard. Répétez le processus quelques fois et à l’aide des mots ou de partie de mots que vous aurez ainsi trouvés, créez plusieurs noms. Ne vous arrêtez pas aux lettres, aux mots et à leur signification, mais laissez libre cours à votre imagination. 

Méthode n°4 : Inspiration locale 

Si vous cherchez vraiment à établir une connexion avec votre environnement, alors adoptez la méthode de proximité. En exploitant peut-être la rue dans laquelle vous êtes établi.e ? Votre entreprise se trouve-t-elle non loin d’une rivière ? Tout ce qui est proche et apprécié est susceptible d’être intégré ! Le nom de Canary Hill, une marque de vêtements de cyclisme pour femmes, fait par exemple référence au Kanarieberg, une ascension très prisée des amateurs de petite reine. 

Vous pouvez bien sûr essayer différentes méthodes pour obtenir une liste de noms potentiels. Il ne vous restera alors plus qu’à choisir. 

Et avant de vous arrêter à un choix, veillez à vérifier que le nom se décline en nom de domaine. Il existe à ce sujet quelques règles qu’il convient de respecter.