Nouvelles

Back-up: la meilleure protection contre le ransomware

30 mars 2021

Nous en avons tous fait l'expérience : vous supprimez de vieux fichiers et, par inadvertance, vous supprimez aussi un sous-répertoire contenant des éléments dont vous avez encore besoin. Dans ce cas, vous serez soulagé d'avoir fait régulièrement des sauvegardes de votre ordinateur et de pouvoir récupérer facilement les fichiers supprimés. 

Une sauvegarde (back-up) est également la meilleure protection contre un matériel qui lâche soudainement et contre les attaques de pirates informatiques à l’aide de virus ou de rançongiciels. Cependant, beaucoup oublient encore de faire régulièrement un back-up de leurs fichiers informatiques. 

Ne laissez aucune chance aux cybercriminels 

Les rançongiciels (ransomware en anglais) sont des logiciels malveillants (malware) qui bloquent votre ordinateur ou certains fichiers infectés à votre insu, en tant qu'utilisateur. Les cybercriminels demandent ensuite une rançon en échange de l'accès à vos fichiers bloqués. 

Ces dernières années, nous avons été littéralement inondés de cas de ransomware où des entreprises entières, des hôpitaux, des sociétés d'expédition ne pouvaient plus fonctionner pendant des jours parce que leurs fichiers avaient été cryptés par des pirates. Les cybercriminels continuent de chercher de nouveaux moyens de frauder les gens. C'est pourquoi ils chiffrent aussi de plus en plus les back-ups afin qu'ils ne puissent plus être utilisés. 

Comment faire un back-up en toute sécurité 

Est-il toujours utile de faire des back-ups ? Oui ! La meilleure façon de se protéger contre les ransomware ou autres logiciels malveillants est d'utiliser régulièrement plusieurs disques de sauvegarde que vous stockez également hors ligne, et pas seulement dans le cloud ou sur un PC connecté à internet. Un disque dur externe reste une solution très solide et abordable. 

De nombreuses entreprises proposent des back-ups automatiques dans le cloud.  

Avantages :  

  • vos données sont dans le cloud, et donc pas au même endroit que votre ordinateur 
  • le back-up se fait souvent automatiquement et vous ne devez pas y penser vous-même 

Inconvénients :  

  • ce service est payant.
  • vous devez tenir compte de votre consommation de données : une sauvegarde de 100 Go de fichiers signifie également 100 Go de trafic de données. Vérifiez donc d'abord si votre fournisseur n'a pas fixé une limite maximale de téléchargement en amont et en aval par mois.  
  • si vous n'utilisez pas le cryptage, vos données sont également lisibles par votre fournisseur de services dans le cloud. 

En matière de sécurité des données, il est aussi fortement recommandé de mettre régulièrement à jour vos logiciels. Vous aurez ainsi l’assurance de toujours travailler avec la version la plus récente de votre logiciel et donc avec la sécurité la plus récente. 

De quels fichiers devez-vous prendre un back-up? 

Pour savoir quels fichiers et quelles données sauvegarder, il suffit de se poser les questions suivantes :  

  1. De quoi avez-vous besoin pour pouvoir continuer à travailler ou à faire ce que vous aimez sur votre PC ? 
  2. Quelles sont les données que vous ne voulez absolument pas voir tomber dans les mains de criminels ? 
  3. Quels sont les fichiers qui ont de la valeur pour vous ? 

Pensez donc certainement aux 

  • documents de travail, documents personnels, photos auxquelles vous tenez. 
  • signets ou favoris de votre navigateur (il existe des applications spéciales qui conservent vos identifiants et vos mots de passe en toute sécurité). 
  • données que vous conservez sur OneDrive, Dropbox, Google Drive...  
  • courriels et contacts. 

Une copie n’est pas un back-up 

Pour une sécurité maximale, il ne suffit pas de faire une copie des fichiers et des dossiers que vous considérez comme essentiels. Un bon back-up représente bien plus que cela.  

Faire une copie en vitesse, c’est facile. Mais, certains fichiers ne seront pas copiés, car ils sont toujours en cours d'utilisation. Il ne s'agit pas seulement du fichier Word sur lequel vous travaillez, mais aussi de fichiers essentiels que votre système d'exploitation utilise au moment où vous faites une copie. 

Un "vrai" back-up peut prendre beaucoup de temps, mais il est certainement préférable. Lorsque vous faites une sauvegarde avec un logiciel spécialement conçu à cet effet, vous prenez une photo de votre système. Tous les fichiers sont alors copiés, y compris les fichiers cachés et protégés. Vous avez le choix entre trois types de back-up. 

  • Un back-up complet de tout votre système, sans tenir compte de ce qui était déjà stocké en toute sécurité. Cela prend beaucoup de temps et implique un certain trafic de données. 
  • Un back-up incrémentiel, qui uniquement recherche les données qui ont été modifiées depuis le précédent back-up (incrémentiel) et ne sauvegarde que celles-ci. C'est plus rapide, mais l'inconvénient est qu'en cas de problème, il faut d'abord restaurer le back-up complet, puis le back-up incrémentiel. 
  • Un back-up différentiel, qui recherche également les données qui ont été modifiées et les sauvegarde. La différence avec un back-up incrémentiel est que celui-ci démarre toujours à partir du back-up complet initial et non à partir du dernier back-up effectué. 

Ces deux options sont intéressantes pour ceux qui effectuent des back-ups dans le cloud, car elles permettent d'économiser beaucoup de trafic de données. Elles sont également moins gourmandes en temps. Mais surtout, n'oubliez pas que le fait de consacrer du temps à un  bon back-up peut vous éviter bien des soucis. 

Avec cet article, nous contribuons à réaliser ces objectifs de développement durable de l’Organisation des Nations Unies.