Nouvelles

La Journée du backup. Vous participez ?

27 mars 2019

Le backup (sauvegarde des données d’un ordinateur) est le meilleur moyen de se protéger contre une défaillance matérielle, ou une attaque via un virus ou un rangiciel. Le backup peut aussi être utile pour récupérer un fichier que l’on a effacé par inadvertance. Pourtant, nombreux sont ceux qui ‘oublient’ de sauvegarder régulièrement les fichiers stockés sur leur ordinateur. Qu’en est-il des fichiers dans le cloud ? Comment les protéger ? Est-ce nécessaire ?

Voici quelques infos pratiques sur la manière de procéder. 

Pourquoi faut-il faire des sauvegardes? 

Votre ordinateur n’est pas éternel. Avec les opérations incessantes d’écriture et de lecture, le disque dur finit par s’user, ce qui peut provoquer une panne du disque. Vous voilà alors confronté à une défaillance matérielle. 

En cas de panne d’ordinateur provoquée par une coupure de courant par exemple, des fichiers système risquent d’être corrompus  parce que l’ordinateur n’a pas pu être éteint selon la procédure habituelle. Par ailleurs, virus et maliciels en tous genres constituent de sérieuses menaces pour vos fichiers. Songez par exemple au déferlement de rangiciels qui nous a frappés ces dernières années. En une seule fois, des entreprises, des hôpitaux, des sociétés d’expédition ont été brutalement mises à l’arrêt parce que leurs fichiers avaient été verrouillés par des pirates. Et ce n’est qu’après avoir payé une rançon que ces organisations ont reçu la clé leur permettant de débloquer leurs fichiers. 

Si vous n’avez pas pris de copie de sauvegarde de vos fichiers, vous vous trouvez inévitablement confronté à un grave problème lorsque survient ce type d’incident.  Vous pouvez sauvegarder les documents sur lesquels vous travaillez dans le cloud, via Dropbox, Microsoft OneDrive ou Google Drive. Mais il y a d’autres fichiers importants que vous ne récupèrerez jamais si vous ne les avez pas sauvegardés auparavant. 

Une dame qui fait un backup

Où conserver la  sauvegarde? 

Vous pouvez stocker vos copies de sauvegarde sur différents supports.  

  • Un disque dur externe représente une solution peu onéreuse. Assurez-vous d’avoir suffisamment d’espace de stockage et veillez à ce que ce disque de backup ne soit pas conservé au même endroit que votre ordinateur - faute de quoi vous risquez de tout perdre en cas de sinistre (un incendie par exemple). 
  • Une clé USB est une autre bonne solution, rapide. L’inconvénient, c’est que l’espace de stockage de cette clé est généralement limité et que vous risquez de perdre cette clé parce qu’elle est très petite. 
  • CD ou DVD:  vous pouvez aussi graver une copie sur un CD ou un DVD, mais ces supports sont plus lents qu’un disque dur ou que la mémoire flash d’une clé USB. Après un certain temps, les DVD inscriptibles s’usent, ce qui en fait des supports moins appropriés pour un stockage de longue durée. 
  • Backup dans le cloud :  plusieurs services commerciaux proposent un backup payant, dans le cloud. Le gros avantage de cette formule, c’est le fait que vos données se trouvent dans le cloud et pas au même endroit que votre ordinateur. L’inconvénient, c’est que vous devez tenir compte de l’utilisation de ces données - sauvegarder 100 GB de données  signifie aussi 100 GB de trafic. La première chose à faire consiste donc à vérifier si votre fournisseur applique une limite mensuelle de chargement/téléchargement. Par ailleurs, si vous ne cryptez pas vos données dans le cloud, elles pourront être lues par votre fournisseur. 

Quels fichiers faut-il sauvegarder ?

L’endroit où se trouvent vos fichiers sur votre ordinateur dépend de votre système d’exploitation (Windows, Mac, ...). En général, assurez-vous de toujours sauvegarder les fichiers/répertoires suivants : 

  • Vos fichiers personnels : documents, musique, photos, etc. N’oubliez pas vos répertoires OneDrive, Dropbox et Google Drive. 
  • Vos balises ou favoris dans votre navigateur.  Il existe des applications spécifiques pour le stockage sécurisé des codes d’accès et des mots de passe. 
  • Vos mails, contacts de votre programme de courrier électronique. Utilisez votre protocole d’email  IMAP, et tous vos mails seront sécurisés sur le serveur de mails de votre fournisseur. En cas de panne de votre ordinateur, il vous suffira de les télécharger à nouveau. Attention : vos contacts ne sont pas stockés automatiquement sur le serveur. Si vous utilisez le protocole d’email POP3, les mails que vous avez téléchargés sur votre PC seront, en cas de crash de votre PC, définitivement perdus si vous n’en avez pas pris de copies de sauvegarde ! 
Un homme qui fait un backup

Qu’est-ce qu’une sauvegarde incrémentielle et différentielle ? 

Un full backup constitue une  image, un reflet de tout votre système au moment où vous réalisez ce backup. C’est la procédure qui dure le plus longtemps. Mais lors du prochain backup, tous vos fichiers n’auront pas changé et il serait donc stupide de refaire un backup complet de ces fichiers. C’est pourquoi, après un premier backup complet, vous avez le choix entre : 

  • un backup incrémentiel : seuls les fichiers qui ont changé sont sauvegardés. Les données sont comparées à votre premier backup complet et les backups incrémentiels ultérieurs sont comparés aux précédents. Les backups incrémentiels offrent l’avantage d’être rapides. Mais lorsque vous restaurez des fichiers, vous devez d’abord restaurer le backup complet, puis les backups incrémentiels ultérieurs, ce qui peut prendre un certain temps. 
  • un backup différentiel: ici aussi, seules les données qui ont changé sont  sauvegardées, mais le backup complet  est toujours utilisé comme référence. Au moment de la restauration de fichiers, vous n’avez besoin que du backup complet et du dernier backup différentiel. La procédure est donc plus rapide que dans le cas d’un backup incrémentiel. L’inconvénient réside dans le fait que plus le temps écoulé depuis le backup complet est important, plus les données modifiées seront nombreuses et plus le backup différentiel prendra du temps. 

Différence entre une simple copie et une sauvegarde 

Ne serait-il pas plus simple de faire une copie plutôt qu’un backup ? Les deux méthodes ont leurs avantages et leurs inconvénients. 

Copie: 

+ copier des fichiers et des répertoires est beaucoup plus rapide. 

-    certains fichiers ne seront pas copiés parce qu’ils sont toujours utilisés, comme le registre Windows par exemple. 

Sauvegarde:

+ un backup couvre tous les fichiers, y compris les fichiers cachés et protégés. 

+ vous pouvez programmer une procédure de backup régulière et automatique. 

+ vous avez trois possibilités de  backup: complet, incrémentiel ou différentiel. Si vous choisissez les deux dernières, seuls les fichiers qui ont changé depuis le précédent backup seront transférés sur le support de backup. Dans ce cas, vous limitez considérablement le trafic de données, surtout pour un backup dans le cloud! 

- un backup peut prendre un certain temps, surtout la première fois. Mais vous pouvez exécuter un backup en arrière-plan lorsque vous n’utilisez pas votre ordinateur. 

Concrètement, qu’implique une opération de backup ? 

Tout dépend de votre système d’exploitation. Une fonction de réversibilité est intégrée aux systèmes Windows et Mac. Sur Mac, vous pouvez aussi récupérer des fichiers avec la Time Machine.

Voici comment effectuer un  backup sur Mac

Voici comment effectuer un backup sous Windows 10 et Windows 8.

Alors, notez-le dès maintenant dans votre agenda : le 31 mars, c’est la Journée du backup ! 

ODD 9 : industrie, innovation et infrastructure

Avec cet article, nous contribuons à réaliser ces objectifs de développement durable de l’Organisation des Nations Unies.