Rapport de développement durable 2018

En 2018, nous avons pris un excellent départ pour réaffirmer notre participation à la Charte VOKA Entreprendre durablement. Le défi consistait à incorporer la stratégie de durabilité dans les gènes de notre entreprise. Et nous y sommes parvenus. Chacun a apporté sa pierre à l'édifice. Résultat : une baisse de 18% des émissions de CO2 par rapport a 2017 malgré l'arrivée de 1 ETP supplémentaire. Je suis aussi très fier de notre collaboration avec CoderDojo et le SPF Économie.

Philip Du Bois, directeur général

Une année bien remplie

Sur le plan du développement durable, DNS Belgium a connu une année 2018 bien remplie. Nous avons participé pour la 2e fois à la VCDO (Charte Voka Entreprendre durablement) en menant à bien un total impressionnant de 30 actions réussies. 

Sur le plan climatique, c'était la première fois que nos mesures sortaient leurs effets sur toute l'année, entraînant un recul important de nos émissions de CO2. Cela nous a valu une nomination comme ambassadeur du climat pour la province du Brabant flamand, avant notre élection effective début 2019.

Notre stratégie de développement durable

Née en 2016, notre stratégie de développement durable a été développée en 2017 par des groupes de travail réunissant des membres du personnel. Cette stratégie s'appuie sur quatre piliers. À chaque pilier correspondent des objectifs propres : 

  • Lieu de travail inspirant 
    • Nous voulons un lieu de travail où les bonnes personnes peuvent accomplir le bon travail dans le respect de la santé, un endroit où les professionnels peuvent déployer leurs talents et sont libres de réaliser de grandes choses.  
    • Nous voulons offrir un cadre de travail dans lequel nos collaborateurs choisissent délibérément de travailler. Un employeur de choix. Cela nous permettra de trouver plus vite et plus facilement les candidats adéquats, mais aussi de les garder et d'affecter les bonnes personnes aux bons postes. 
  • Leadership en matière de sécurité
    • Nous innovons sans relâche dans notre politique de sécurité, en visant zéro incident pouvant avoir un effet sur la disponibilité de notre infrastructure, ainsi qu'une réduction du nombre de cas d'abus. 
    • Nous participons activement en tant qu'expert au paysage de la cybersécurité belge afin de fournir des informations pertinentes aux instances de sécurité et à la presse. 
  • Sensibilisation au numérique 
    • Nous renforçons la sensibilisation à l'utilisation et aux aspects positifs d'internet auprès de groupes cibles déterminés (enfants, aînés, personnes souffrant d'un handicap, PME qui ne sont pas encore en ligne). 
  • Gestion durable de la Chaîne
    • Nous assumons un rôle d'exemple dans notre sphère d'influence en incitant nos partenaires (fournisseurs et revendeurs) à développer leurs propres activités de manière durable. 
    • Nous dressons un plan d'action avec les initiatives sociétales et environnementales que nous allons prendre dans les prochaines années en vue d'un ancrage durable dans notre environnement immédiat. 

Le développement de chacun de ces piliers est confié à un groupe de travail composé de membres du personnel. 

Bureau où deux personnes travaillent avec des ordinateurs. L'homme est assis sur un gros ballon, la femme soulève des poids pour rester en forme au travail. Il y a deux plantes dans le bureau et une grande fenêtre.

Lieu de travail inspirant

En 2018, nous avons imprimé à notre politique HR un changement de cap important, dans le sens d'un accompagnement et d'une évaluation plus durables de nos collaborateurs. Au lieu d'une évaluation annuelle, nous avons adopté un système de feed-back permanent et une culture de coaching ouvert. Nous avons choisi une approche qui reflète mieux la collaboration au quotidien. Le fonctionnement hiérarchique fait place au respect mutuel et au feed-back réciproque.

Nous avons aussi privilégié une mobilisation durable de nos collègues, avec priorité à la santé physique et mentale, à la résilience, à l'implication et au développement des talents. Nous militons activement pour la santé du corps en mesurant la forme physique 3 fois par an, sans oublier une alimentation saine et l'eau du robinet. 

DNS Belgium mène une politique HR qui vise la communication, la transparence et l'égalité. Les groupes de travail chargés de développer la stratégie de durabilité par pilier en sont un excellent exemple. 

Nous avons offert à nos collaborateurs la faculté d'opter pour une mobilité durable via le programme cafétéria. Près de la moitié d'entre eux ont choisi la mobilité durable en acceptant de renoncer à leur place de stationnement en échange de la possibilité de louer un vélo. 

Toujours en 2018, enfin, nous avons beaucoup investi dans le développement des talents. L'accent est mis sur les formations externes, l'étude indépendante, l'apprentissage sur le terrain et le coaching. Nous avons notamment organisé en automne une formation RIPE ouverte à des participants venus de divers pays d'Europe. 

Deux personnes travaillant dans un bureau. Une femme sécurise the cloud, l'homme cherche des problèmes de sécurité en ligne.

Leadership en matière de sécurité

En 2016, l'élaboration de notre stratégie de développement durable a mis en avant plusieurs thèmes : stabilité opérationnelle, confidentialité et sécurité de l'information, respect de la réglementation. À cet égard, 2018 a été une année délicate pour nous avec l'instauration du Règlement européen sur la protection des données (RGPD)

Pour l'occasion, nous avons voulu partager notre savoir avec nos agents d’enregistrement en lançant une campagne d'information via des newsletters et des publications sur notre site. Sur la base de la législation, nous avons rédigé un guide pratique à l'usage de nos agents. 

Au niveau européen, nous avons travaillé avec les registres d’autres pays pour développer et promouvoir le CENTR Member Security Maturity Model. Ce modèle permet aux registres de se comparer entre eux en termes de sécurité de l'information. Ils peuvent aussi savoir dans quelle mesure ils sont armés contre les éventuels incidents pouvant frapper leur dispositif de protection de l'information.

En 2018, nous avons également coopéré avec des responsables politiques de notre pays afin de renforcer la sécurité de l'internet belge. C'est ainsi qu'en décembre 2018, nous avons signé un protocole de collaboration avec le SPF Économie pour mettre rapidement les faux boutiques en ligne hors d'état de nuire. Nous nous sommes aussi concertés dans ce cadre avec le CERT, le CCB (Centre for Cyber Security Belgium), le SPF Intérieur et Child Focus. 

Nos propres efforts d'identification des faux boutiques en ligne nous ont permis d'interrompre l'activité de 2931 noms de domaine. 

Personne qui enseigne tout sur Internet à un enfant, un entrepreneur et une personne plus âgée.

Sensibilisation au numérique

Une des principales réalisations de 2018 fut la mise en ligne de notre nouveau site d'entreprise avec le certificat AnySurfer. Dnsbelgium.be est désormais parfaitement accessible aux malvoyants, non-voyants et daltoniens, ainsi qu'aux aînés et aux personnes souffrant d'un handicap. 

Parallèlement, nous misons activement sur l'enseignement et la formation des jeunes. Nous avons accueilli le CoderDojo de Louvain. Une quarantaine d'enfants y ont appris à programmer en Scratch. 

Avec Curious Cats, les créateurs du jeu éducatif Ava & Trix, nous avons lancé le développement d'un épisode consacré au fonctionnement d'internet. Cet outil didactique a pour but d'attirer les enfants (en particulier les filles) dans le monde des sciences et des techniques. 

Un bureau avec une bicyclette garée, une femme qui boit de la soupe (produit de manière durable), un moulin à vent et une poubelle avec des déchets électroniques.

Empreinte CO2

C'est en 2018 que nous avons observé pour la première fois sur toute l'année les résultats de nos initiatives climatiques des années précédentes. Concrètement, nos émissions de CO2 ont sensiblement reculé. La baisse atteint non moins de 18% par rapport à 2017. 

Empreinte carbone (en tonnes CO2)
  ISO Scope 1 ISO Scope 2 ISO Scope 3 Total Évité %
Consommation énergétique directe bâtiments  3 12 - 15 - 7,1%
Achats et intrants - - 4 4 - 1,7%
Traitement des déchets - - 0,3 - 1 - 0,1%
Mobilité du personnel - - 123 123 - 57,9%
Déplacements de service à l’étranger - - 21 21 - 9,7%
Immobilisations corporelles - - 50 50 - 23,6%
Total 3 12 198 213 - 1  
Par nom de domaine       0,00013    
Par ETP       7,1    

 

Cette évolution concerne surtout (plus de 60%) la consommation énergétique directe des bâtiments, en particulier l'électricité. La raison est double : moins de consommation et une plus forte proportion d'énergie verte.  Nous avons aussi réduit considérablement le nombre de kilomètres parcourus en avion. 

Une des actions que nous avons menées dans ce sens a consisté à soutenir le CENTR Remote Participation Project. Nos collaborateurs étant en mesure de participer à distance aux workshops CENTR, les déplacements en avion étaient moins nécessaires. Et des collègues en plus grand nombre ont pu suivre les débats. Cette possibilité était offerte à tous les membres CENTR.

Comparaison empreinte (en tonnes CO2)
  2016 2017 2018 Réduction 16 - 17 Réduction  17- 18
Consommation énergétique directe bâtiments 75 39 15 - 47,9% -61,4%
Achats et intrants 2,9 3,7 3,6 30,2% - 3,3%
Traitement des déchets 0,2 0,3 0,3 50,2% 0,0%
Mobilité du personnel 129 117 123 - 9,1% 5,2%
Déplacements de service à l’étranger 38 48 21 26,7% -57,2%
Immobilisations corporelles 46 51 50 11,9% - 2,6%
Total 290 259 213 - 10,7% - 18,0%
Par nom de domaine 0,00019 0,00016 0,00013 - 12,7% - 18,0%
Par ETP 11,5 8,9 7,1 - 22,9% - 20,0%

La principale augmentation d'empreinte de 2018 provient de la mobilité, en particulier les déplacements en voiture de fonction. L'empreinte de la mobilité (déplacements de service et domicile-travail) a progressé de 5%. Essentiellement, la distance totale parcourue en voiture a augmenté de 0,6% sur 2017. Sachant que l'effectif (en nombre d’ETP) a gagné 2,4% en 2018, ces 0,6% de trajets automobiles en plus sont encore limités. 

Nous avons aussi organisé en 2018 un cours d'éco-conduite pour tous les membres du personnel. Malheureusement, cela n'a pas eu l'effet escompté. Sur la base des émissions actuelles exactes des voitures de fonction, nous constatons que sur 23 véhicules, 18 ont consommé davantage et émis plus de CO2, tandis que 5 seulement suivaient la tendance inverse. Dans ces conditions, la moyenne des émissions directes de CO2 par kilomètre a gagné 3% en 2018 comparée à l'année précédente.

En 2018, l'empreinte globale se situait près d'un tiers en-dessous du scénario de réduction du plan climatique et près d'un quart en-dessous du scénario de réduction de 430 ppm par nom de domaine. En 2017, l'empreinte par nom de domaine (toutes les activités nécessaires à un nom de domaine sur une année complète) correspondait encore aux émissions directes d'une voiture moyenne parcourant une distance de 1 km. En 2018, l'empreinte représentait une distance de 820 m en voiture.

Climate neutral certificate

Compensation de nos émissions de CO2

Nos émissions de CO2 de 2018 sont compensées via le soutien à des projets certifiés VCS (Verified Carbon Standard) ou Gold Standard. Cette année, nous soutenons :

  • Des projets de reboisement au Kenya et en Amazonie
  • Un projet en Inde et au Kenya portant sur des fours de cuisson consommant peu d'énergie 
  • Un programme de puits en Ouganda  
  • Une centrale géothermique en Indonésie pour produire de l'énergie à partir des sources naturelles d'eau chaude. 

Pour en savoir plus sur ces programmes, rendez-vous sur le site www.carbonfootprint.com

Outre ces initiatives à l'étranger, nous soutenons aussi un projet de reboisement à Essene, en Brabant flamand, via www.planteenbos.be

VCDO Laureaat 2018

VCDO

Comme en 2017, nous avons participé à la Charte Voka Entreprendre durablement. Cette fois, nous avons pris part à 32 actions, dont 30 ont connu une issue positive. Un exemple important : la poursuite de l'intégration de notre politique de développement durable dans la conduite de l'entreprise. Dans ce cadre, nous avons effectué un contrôle de durabilité obligatoire pour tous les projets, parallèlement aux contrôles existants de la confidentialité, de la sécurité de l'information et des aspects financiers. 

La plupart des actions ont déjà été décrites plus haut. Voici encore quelques petites actions que nous avons entreprises en 2018 : 

  • Une action de sensibilisation à la pollution par les canettes
  • Participation à des événements sportifs comme 
  • Action de sensibilisation à l'extinction de l'éclairage après une réunion
  • Prise en compte des critères de durabilité dans les achats de consommables, de catering et de matériel IT
  • Nouveau contrat avec un fournisseur de fruits bio qui livre chaque semaine des fruits dans nos bureaux

Hélas, la réussite n'a pas toujours été au rendez-vous. En raison des circonstances, nous ne sommes pas parvenus à faire former quelques collaborateurs par Child Focus pour animer le workshop Internet Safe & Fun. Nous n'avons donc pas pu tenir le workshop comme prévu lors du Safer Internet Day

Face à cela, les 30 actions réussies nous ont largement permis de mériter le label de la charte. 

Stakeholder management / gestion des parties prenantes

En mettant au point notre stratégie de développement durable, nous avons défini de grands groupes de parties prenantes. Ces groupes ont été consultés à propos de la stratégie. DNS Belgium possède déjà une longue tradition de concertation avec les parties prenantes. 

En 2018 aussi, nous avons organisé des rencontres avec les principaux acteurs.  Le forum des agents, organe de concertation de nos agents d’enregistrement, s'est réuni à trois reprises. Le comité stratégique de .be, où siègent des représentants de différents services publics fédéraux, a tenu une séance, et le conseil de gestion s'est réuni quatre fois.    

ODD 17 : partenariats pour la réalisation des objectifs

Avec cet article, nous contribuons à réaliser ces objectifs de développement durable de l’Organisation des Nations Unies.