Nouvelles

Stage en période de Covid-19

10 juin 2021

Senne Batsleer suit un master après master en intelligence artificielle à la KULeuven. Il rédige actuellement sa thèse sur la détection des faux magasins en ligne dans le domaine .be à l'aide de l'apprentissage automatique. Cela concerne, par exemple, les boutiques en ligne qui ne livrent pas les marchandises vendues ou qui envoient de faux produits. "Mon point de départ, c’est la base des données d’enregistrement et le contenu du site web, qui sont reconnues automatiquement à partir du code html des boutiques en ligne", explique Senne.

Pour les spécialistes : pour ce faire, Senne utilise Positive Unlabeled learning ou PU-learning en abrégé. Cela signifie que nous travaillons avec des données étiquetées positivement (sites web dont nous savons qu'ils sont des faux magasins en ligne) et avec des données non étiquetées (sites web que nous n'avons pas évalués personnellement et dont nous ne savons pas s'ils sont des faux magasins en ligne ou non). "Cette méthode n'est pas employée très souvent et n'a jamais été appliquée pour détecter de faux magasins en ligne", déclare Senne, qui est positif quant aux résultats de ses recherches. "Cela semble fonctionner, mais il n'y avait aucune garantie au préalable."

Avant de commencer à travailler, Senne a consulté les ouvrages sur le sujet. Senne s'est penché sur la manière dont nous traitions les faux magasins en ligne et comment il a voulu changer cela. Il connaissait DNS Belgium, mais a été surpris de découvrir tout ce que nous faisons dans le domaine de la cybersécurité. "Je ne savais pas qu'ils recherchaient si activement les faux magasins en ligne."

« Comme tout le monde ici est toujours prêt à aider, j'ai vraiment appris à demander de l'aide. »

Vladyslav Kozynin et Khava Djabrailova sont tous deux étudiants diplômés en programmation à HOGent. Ils font leur stage chez DNS Belgium. Vladyslav s'est plongé dans le code de nos différents systèmes de surveillance afin de les améliorer. Khava a développé une interface utilisateur pour un crawler créé par DNS Belgium qui collecte les données publiques d'un nom de domaine.

Travail en équipe à distance

Tous trois s'accordent à dire que ce n'est pas une période idéale pour effectuer un stage en entreprise, car les stages doivent eux aussi être effectués à domicile. Malgré cela, aucun de nos trois stagiaires n'a eu de problème à ce sujet. "Je ne suis allé au bureau que le premier jour. Mais j'ai beaucoup de contacts avec mon maître de stage, Maarten, qui m'aide énormément quand j'ai des questions", dit Senne.

Vladyslav considère également que la fluidité de la communication est un aspect positif de son stage. Des amis me disent qu'il y a souvent très peu de communication avec leur maître de stage ou leur superviseur. Chez DNS Belgium, j'ai trouvé une équipe très chaleureuse et amicale, toujours prête à aider.

"Comme tout le monde ici est toujours prêt à aider, j'ai vraiment appris à demander de l'aide", dit Khava. Pour elle, c'était très agréable de travailler en équipe, même si c'était à distance. "Pendant nos études, nous faisions surtout des travaux individuels, alors que maintenant nous travaillons vraiment en équipe", témoigne-t-elle. "C'était totalement nouveau pour moi d'avoir un daily scrum, où chacun parle de ce qu'il a fait. C'était très intéressant d'apprendre à travailler comme ça. Au début, je ne savais pas quoi dire, mais cela va beaucoup mieux maintenant."

Echange de connaissances

En plus du scrumming , nos étudiants ont heureusement aussi acquis quelques connaissances techniques. Vlad et Khava ont tous deux remarqué que leurs connaissances en programmation étaient à jour, mais qu'ils n'avaient pas suffisamment appris sur les réseaux au cours de leur formation. "Ce que nous avons appris à l'école ne suffit pas pour faire mon travail ici", dit Vlad.

Maarten Bosteels

Responsable research & development

D'autre part, nous apprenons également de nos stagiaires. Nous avions déjà mis en place un groupe d'étude interne pour approfondir nos connaissances en matière d'intelligence artificielle et d'apprentissage automatique : "En ce qui concerne l'apprentissage automatique, DNS Belgium disposait déjà d'un système de détection, mais j'ai peut-être pu apporter ma contribution aux connaissances disponibles en la matière", explique Senne. "Le PU learning était tout à fait nouveau pour nous", déclare Maarten Bosteels, responsable Research & Development chez DNS Belgium. "Nous avions déjà une certaine expérience de supervised learning et unsupervised learning. Mais le PU learning se situe quelque part entre les deux. Aussi, pour nous, il est très intéressant de travailler avec un étudiant de la KULeuven et avec ses superviseurs du côté de l'université."

"Je développe mon interface utilisateur avec React et, apparemment, c'est la première fois qu'on l'utilise ici", déclare Khava. Maarten voulait l'utiliser un jour et je le connaissais. Donc, tout le monde y a gagné !

Vous souhaitez effectuer un stage ou une recherche avec nous ?

Contactez-nous à l'adresse student-projects@dnsbelgium.be 

Avec cet article, nous contribuons à réaliser ces objectifs de développement durable de l’Organisation des Nations Unies.